La recherche en cancérologie Les unités de recherche en lien avec la cancérologie en Bretagne

UMR 1101 : LABORATOIRE DE TRAITEMENT DE L'INFORMATION MEDICALE (LaTIM)

Dans le cadre du LaTIM (INSERM UMR 1101), le groupe «Imagerie Multi-modalité quantitative pour le diagnostic et la thérapie » développe des activités de recherche en oncologie suivant trois axes interconnectés. Le premier est dédié au traitement (corrections d’artefacts, amélioration de contraste, filtrage) et à l’analyse (segmentation, analyse de textures) d’images médicales multimodales TEP/TDM (Tomographie d’Emission de Positons couplée à la TomoDensitoMétrie). Cet axe travaille également au développement de modèles prédictifs basés sur l’imagerie concernant la réponse thérapeutique ou le pronostic dans un certain nombre de cancers (poumon, œsophage, ORL, rectum, sein) grâce à des modèles statistiques de classification. Le deuxième axe concerne l’analyse, la prise en compte et la correction des mouvements physiologiques, en particulier respiratoires, dans le contexte de l’imagerie et de la radiothérapie. Ces développements concernent en particulier le développement de modèles de respiration génériques et spécifiques aux patients, combinés à l’utilisation de la technologie des caméras temps de vol pour le suivi de la surface d’un patient en temps réel, avec comme but l’asservissement des accélérateurs de radiothérapie externe (prise en compte des mouvements intra fraction) ainsi que le repositionnement inter fraction. Le dernier axe concerne les outils de simulations permettant notamment la validation des méthodes développées au sein des deux autres axes, le développement de méthodes optimisées de reconstruction d’images prenant en compte tous les facteurs de dégradation des images, l’accélération des temps de calcul par portage sur cartes graphiques (GPU), le tout dans le cadre de la plateforme de simulation Monte Carlo GATE (Geant4 Application for Tomography Emission).
Les applications cliniques visées par les développements du groupe sont le suivi thérapeutique et les modèles prédictifs par l’image en oncologie, la définition des cibles et la dosimétrie en radiothérapie externe, la curiethérapie de prostate et l’intrabeam du sein.
Le groupe est composé d’un DR et d’un CR INSERM, d’un MCF de l’UBO, d’un IR et d’un radiophysicien du CHRU Morvan, encadrant un total de 10 doctorants.
 

UMR 6290 : INSTITUT DE GENETIQUE ET DE DEVELOPPEMENT

L'institut de Génétique et Développement de Rennes (IGDR) est un des instituts de recherche majeur en biologie fondamentale en Bretagne. Le projet de l'IGDR est de promouvoir une recherche d'excellence dans les domaines de la Génétique, la Biologie Cellulaire et la Biologie du Développement. De plus l'IGDR développe une recherche biologique aux interfaces avec la Physique, la Chimie et les Mathématiques. Notre localisation sur le campus Santé de l'Université de Rennes 1 justifie notre implication dans l'étude de plusieurs maladies génétiques et de certains cancers.

site internet de l'UMR 6290

UMR 917 : MICRO-ENVIRONNEMENT ET CANCER (MICA)

L'UMR 917 "MIcroenvironnement et CAncer" créée en janvier 2008 à Rennes est une structure multidisciplinaire et multipartenariale, entièrement dédiée à la physiopathologie des lymphones B au travers de programmes de recherche fondamentale et translationnelle. Elle intègre 6 chercheurs ou enseignants chercheurs, plusieurs ingénieurs spécialistes en cytométrie ou microscopie, des personnels techniques et administratifs ainsi que de jeunes chercheurs post-doctorants et des étudiants en M2 et en thèse d'université.
 

UMR 991 : FOIE, METABOLISMES ET CANCER

Le projet scientifique de l'unité vise à élucider les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans le métabolisme hépatique, la réponse du foie à des agressions exogènes ou endogènes et la survenue d’un cancer primitif du foie. L'objectif est d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’un dysfonctionnement hépatique par la mise au point d’outils innovants pour le diagnostic/pronostic et l’identification de cibles thérapeutiques.
L’ambition de notre projet est d’utiliser les récents progrès en génomique fonctionnelle pour mieux comprendre la biologie et la pathologie hépatique, afin de concourir à la mise en œuvre d’applications diagnostiques et thérapeutiques innovantes. Il se situe à l’interface entre recherche amont et recherche translationnelle ; il comprend quatre groupes réunissant chercheurs et cliniciens, en lien avec le CIC Inserm 0203, le Centre de Ressources Biologiques (Inserm-INCa) et les équipes de recherches cliniques du CHU et du Centre Eugène Marquis (CRLCC).

 

UMR_S 1099 : LABORATOIRE TRAITEMENT DU SIGNAL ET DE L'IMAGE (LTSI)

Les recherches du LTSI sont à l’interface des disciplines relevant des domaines des sciences et technologies de l’information et de la santé. Leurs visées sont à la fois méthodologiques, technologiques et cliniques et leurs finalités sont l’interprétation et l’aide à la décision. Elles s’articulent autour du noyau ‘signal-modèle-image’, ces trois composantes apportant une plus value essentielle. Les travaux sont menés au sein de cinq équipes. Chaque équipe est focalisée sur une cible  circonscrite et est constituée autour d’un groupe pluridisciplinaire capable d’intégrer dans sa démarche les connaissances physiologiques les plus récentes du domaine et d’identifier les questions méthodologiques sous-jacentes. Les travaux de l’équipe SESAME concernent la dynamique des systèmes neuronaux dans l'épilepsie. L’équipe SEPIA est centrée sur la surveillance, l'explication et la prévention de l'insuffisance cardiaque et des apnée-bradycardies. L’équipe METRIQ conçoit et met au point des méthodes de métrologie et de l'instrumentation dédiée dans les domaines de l'imagerie et de la spectroscopie par résonance magnétique  (IRM / SRM). L’équipe IMPACT est axée sur l’aide à la décision par l’image et la modélisation pour la planification et l'assistance chirurgicale et thérapeutique spécifique-patient sur tissus mous. Deux domaines d'égale importance sont abordés : le cardiovasculaire et la radiothérapie en partenariat avec le CRLCC. Les recherches de l'équipe MEDICIS visent la modélisation des connaissances particulièrement dans le cadre des actes chirurgicaux et interventionnels pour l'optimisation du processus décisionnel. Cette organisation verticale est adossée à des projets transversaux de recherche méthodologique, ancrée dans les sciences de l’ingénieur, qui exploitent les synergies entre le traitement du signal, l’analyse de l’image, les capteurs et la modélisation. La recherche technologique, elle aussi transversale, répond soit aux demandes d’innovations formulées par des industriels soit au souci de valoriser les résultats ou le savoir-faire acquis et de les mettre à disposition de la recherche clinique. La plate-forme de recherche technologique et clinique en cardiologie créée, au CHU de Rennes dans le cadre du CPER 2000-2006, à l’initiative du LTSI et du Service de Cardiologie et Maladies Vasculaires, et transformée par l’Inserm en centre d’innovation technologique (CIC-IT 804) en 2008, est un atout majeur dans ce contexte. Elle est complétée, en étroite collaboration avec le CHU de Rennes, dans le CPER 2007-2013, par la plate-forme TherA-Image dédiée à la thérapie et à la chirurgie mini-invasive guidée par l’image.
 

U 1078 : GENETIQUE MOLECULAIRE ET GENETIQUE EPIDEMIOLOGIQUE

Equipe Cancérologie appliquée & Epissage alternatif
Thème n°1 de l’équipe : Axe cancérologie expérimentale et recherche translationnelle.

Cette thématique est centrée sur l’effet des associations de traitements anticancéreux, avec ou sans statines (des hypocholestérolémiants majeurs capables d’induire l’apoptose des cellules cancéreuses), sur différentes lignées de cellules cancéreuses humaines (gastrique, colique, hépatomateuse,...) et chez la souris porteuse de tumeurs afin d’améliorer la sensibilité aux anticancéreux. - Nouvelles approches expérimentales et thérapeutiques en cancérologie digestive, Julie Follet, thèse en cours.
En collaboration avec M-T. Dimanche-Boitrel et C.Ris Pharma (Dir. P. Auvray), nous analysons l’effet conjugué des statines et de la cytokine TRAIL sur l’élimination des cellules tumorales digestives et sur la croissance tumorale chez la souris immunodéprimée.
Ces études sont complétées par l’analyse de la transcription et de l’épissage alternatif de gènes impliqués dans le développement tumoral et la réponse aux thérapies ciblées, à la fois dans des cellules cancéreuses et dans des prélèvements de bas grade et de haut grade.
En collaboration avec le LaTIM, nous développons l’analyse d’images TEP dans le contexte de la progression tumorale et de la réponse aux thérapeutiques des cancers ORL.

 

U 1085 : INSTITUT DE RECHERCHE EN SANTE, ENVIRONNEMENT ET TRAVAIL (IRSET)

La mission de l’institut de recherche en santé, environnement et travail est d’étudier des processus biologiques et des facteurs environnementaux qui influencent la santé humaine et de soutenir les démarches des autorités concernées par la santé publique en leur fournissant des données scientifiques.

 

U 936 : MODELISATION CONCEPTUELLE DES CONNAISSANCES BIOMEDICALES

L'informatique médicale translationnelle : une méthodologie pour inventer la médecine de demain, prédictive, préventive, participative, personnalisée.
L'informatique médicale est " une brique " essentielle dans la construction de la médecine de demain. Parce qu'elle apporte la puissance et la méthode nécessaires à la communication et au traitement des milliards de données notamment dans le domaine de la génomique, elle participe à l'élaboration de nouveaux concepts de la médecine du XXI ème siècle. Résumée par l'expression 4 P, pour prédictive, préventive, participative et personnalisée, cette vision de la médecine est une véritable révolution qui devrait permettre de relever les défis majeurs que sont le vieillissement de la population, les inégalités en santé, le retour des maladies infectieuses, la lutte contre le cancer, l'obésité et les maladies mentales. C'est une médecine qui s'élabore par des allers retours permanents entre la paillasse (bench) et le lit du malade (bedside), entre la recherche fondamentale in vivo et in vitro, la recherche in silico et la recherche clinique.

 

EA 1285 : CENTRE DE RECHERCHES EN PSYCHOLOGIE, COGNITION ET COMMUNICATION (CRPCC)